picture
Vibration personnelle

Votre vibration personnelle (ou chemin de vie) ainsi que vos compatibilités amoureuses simplement en cliquant sur la carte...

Vibration annuelle

Votre vibration annuelle (ou année personnelle) simplement en cliquant sur la carte...

Message de Mu

Votre message de Mu quotidien simplement en cliquant sur la carte...

Le tarot de la vie

 

Le tarot est divisé en deux séries de cartes distinctes: 22 arcanes majeurs et 56 arcanes mineurs. Il n'y a aucune carte superflue et chacune est reliée à la suivante pour expliquer le parcours terrestre de l'être humain et la nature de ses choix. Est-ce qu'il choisira de retrouver et d'intégrer sa nature divine ou, au contraire, de poursuivre sa chute dans la matière? Voilà le grand questionnement que le tarot soulève.

Si on le regarde du point de vue de l'énergie divine qui descend dans l'arbre de vie, et par conséquent dans l'être humain, voilà le chemin...



L'aspect divinatoire

L'homme évolue sur trois plans : physique, psychique et spirituel. Ces trois cycles distincts montrent le chemin initiatique parcouru par l'homme.

Le Mage représente le point de départ; il possède la semence, les idées et la volonté de connaître son environnement. En suivant cette voie, il pourra ainsi affermir ses connaissances et les faire germer, retrouvant dans cette position la Papesse, symbole de la fécondité. Ainsi, l'idée prend forme et s'exprime avec l'Impératrice et s'organise avec l'Empereur qui, à son tour, lui conférera des bases solides et le pouvoir de réaliser l'idée de base. Le Pape lui donnera la confiance en lui-même et le goût de l'aventure et du dépassement. Cependant, face à des difficultés de la réalité quotidienne, il sera confronté à des choix dans la position de l'Amoureux. Il est confronté à des choix à faire et doit surmonter ces épreuves ce qui, une fois sûr de lui et solide, l'amènera à la maturité et à l'action, le Chariot. Il maîtrise cependant les éléments et trouve la Force d'envisager l'avenir... du moins le pense-t-il. Il peut ainsi s'identifier à l'Ermite et faire un retour sur lui-même et se situer par rapport à ce qu'il veut. Ces neuf premiers arcanes complètent le plan physique de l'homme.

Ayant mis en place ses assises matérielles, atteint un certain niveau de réussite et acquis une certaine force morale, l'homme se voit subitement dans une période de changement, dans la position de la Roue de Fortune. L'homme est ainsi parvenu à un degré de maturité et d'équilibre caractérisé par la Justice. Il y a quelque chose qui le retient, certaines informations cachées, le Pendu. Il doit donc découvrir le sens caché de ses valeurs et discerner l'éphémère du réel dans son entourage et de ce qu'il porte en lui. La Mort lui donnera l'opportunité de se rajuster, de faire le deuil de certaines choses pour arriver ainsi à la force d'être lui-même et ainsi atteindre un état d'être que l'on retrouve avec la Tempérance. À ce point de son cheminement, l'homme se sert du Diable pour reconnaître le superficiel, l'accessoire pour provoquer la destruction de l'illusoire et donner libre cours à sa reconstruction dans la Maison Dieu. Il lui faut admettre qu'il se doit de passer à une autre étape et se diriger vers le plan divin, le plan spirituel.

Son esprit traverse alors vers les sphères astrales. Il prend un second départ avec l'Étoile, marqué par la chance, chargé d'émotions par la Lune mère, s'unissant et s'associant avec les autres dans le Soleil vers une réalisation complète et la reconnaissance de ses mérites. Grâce au Jugement, il connaît le sens des choses en toute lucidité et se réalise entièrement dans le Monde. Enfin le Fou, que certains placent au début du cycle de vie, indique la fin d'un long processus et d'un certain parcours. S'il a réussi toutes les étapes avec brio, il se devra de tout recommencer mais à un niveau supérieur. S'il n'a pas réussi, c'est le signe qu'il s'enferme dans son monde et s'isole. Il doit revenir en arrière pour régler ce qu'il n'a pas compris. Il est certain que tout au long de notre vie, l'homme peut franchir plusieurs étapes dans son évolution.



L'aspect initiatique

Mais si on le regarde du point de vue de l'être humain qui cherche à se parfaire pour retourner à sa nature divine, c'est le chemin inverse qu'il parcourt. Il commence son parcours au bas de l'arbre de vie et il remonte jusqu'à la sphère no 1, intégrant les enseignements jalonnant le parcours de l'arbre de vie, de façon à retourner à l'unité divine.

Éclair divin
descendant dans
l'arbre de vie
  Arbre de vie
Noms de ses sphères
Ses sentiers (no de carte de tarot)





Les arcanes majeurs

Les arcanes majeurs du tarot représentent les sentiers que l'âme emprunte pour intégrer les enseignements contenus dans les 10 sphères de l'arbre de vie, le but étant d'intégrer les forces contenues dans les sphères. Il existe plusieurs sentiers possibles pour atteindre chacune des sphères. Le parcours est généralement sinueux et inconstant. L'individu peut progresser, puis revenir en arrière pour mieux intégrer certaines leçons, emprunter un autre sentier pour remonter.

Chaque parcours est unique et dépend totalement de la volonté de l'individu de retourner à sa nature divine ou, au contraire, de s'enfoncer dans le monde maléfique. C'est ce qui explique le rouage des réincarnations, où l'âme doit se positionner clairement par rapport à ses choix. Tant que les choix ne sont pas clairs, l'âme se réincarne.

L'aspect initiatique de chaque carte indique les forces en jeu et ce que l'individu peut faire pour retourner à son destin divin. L'aspect divinatoire indique les possibilités concrètes découlant des choix qu'il fera.

Les arcanes majeurs se subdivisent en trois séries d'enjeux auxquels l'être humain est confronté. L'être doit d'abord sortir de l'emprise des forces astrales qui l'entourent. Il fait ensuite son travail alchimique afin de transmuter tout ce qui est impur en lui.

Enfin, il développe ses vertus et sa force intérieure afin de s'accomplir dans sa nature divine.



1. Sortir de l'emprise des forces astrales

Le Monde est le point de départ; c'est à travers cette carte que l'être humain prend contact avec le plan matériel, où il a la possibilité d'évoluer et de revenir au monde divin d'où il est issu avec un potentiel élargi ou, au contraire, diminué. Il a autour de lui tout le soutien dont il a besoin. Saura-t-il en tirer avantage? Le Fou, qui est passé à travers toutes les étapes de la vie, porte sa besace d'un air insouciant; tombera-t-il dans le précipice pour recommencer tout le parcours, ou saura-t-il revenir à lui et accéder au statut de Mage? Pour le moment, il fait partie du monde des errants. Avec le Jugement, l'être cristallise ses choix d'incarnation. L'être est alors nourri et réchauffé par le Soleil, qui symbolise le Créateur dans le monde visible, car il donne inconditionnellement à toute la création, sans distinction. Mais il y a des ombres qui rôdent, et la Lune fait son apparition avec ses voiles et ses illusions; elle n'a aucune lumière en elle-même, elle triche, car elle se sert de la lumière du soleil pour éclairer la Terre. Cependant, l'Étoile brille par elle-même; elle contient sa propre lumière, et lorsque nous savons choisir sa bonne étoile, il y a de l'espoir et la vie est ainsi plus facile.



2. Travail alchimique

Quand l'orgueil et les vices sont prépondérants, la foudre de Dieu frappe pour ramener l'être humain à la raison afin qu'il retourne à la Maison Dieu. L'être est exposé aux tentations par le Diable, son propre démon intérieur. Mais avec l'aide du bouc émissaire, il peut compléter ses cycles corrompus et expier toutes ses fautes par ses repentirs afin d'expérimenter la Tempérance. L'être meurt à sa nature inférieure pour renaître à sa nature divine; c'est une Mort symbolique apportant les transformations nécessaires pour aller un peu plus loin sur le sentier de l'évolution. L'être est ensuite Pendu par les pieds, entre ciel et terre, afin d'effectuer son grand œuvre alchimique consistant à se détacher du monde matériel pour s'enraciner au monde divin. Il trouve l'équilibre dans la Justice, où il récolte ce qu'il a semé selon l'ordre éternel de l'Univers. Ainsi la roue de la vie boucle une boucle et l'être est face à la Roue de Fortune qui lui offre de grandes possibilités.



3. Consolidation des vertus et des forces intérieures

La prudence et la discrétion sont de mise pour amorcer ce nouveau cycle; c'est pourquoi l'être se retire comme un Ermite afin de recevoir l'initiation aux mystères majeurs. Il apprend à puiser sa Force dans l'équilibre produit par les forces contraires de la nature. Il est alors vainqueur des forces fatales et il peut emprunter le Chariot de la victoire. Il doit ensuite choisir les bonnes associations et les bons liens Amoureux qui l'amèneront à résoudre ses contradictions. Avec le Pape, l'être humain accueille le souffle divin qui l'aidera à cultiver ses vertus. Il pourra ainsi atteindre la maîtrise de l'Empereur pour aborder la croisée des chemins dans de bonnes dispositions. Avec l'Impératrice, c'est l'enfantement perpétuel, l'être en route vers son devenir divin s'enfantant à chaque étape; c'est la trilogie de l'unité, car l'expression suprême de l'amour est de se chercher à deux pour devenir trois. La Papesse siège sur son trône entre les deux colonnes du temple, symbolisant l'équilibre entre les forces qui attirent et celles qui repoussent; elle détient la science et la sagesse des forces vives de la vie. Le Mage a acquis la pleine maîtrise de lui-même et des forces vives de la vie, il est celui qui est; il exprime la toute-puissance créatrice du Verbe dans l'être humain, il est le pont entre le ciel et la terre, dans les deux sens.

L'être peut aussi choisir de s'enfoncer encore plus dans la matérialité en progressant à travers l'arbre de vie inversé, et ainsi sombrer dans les dédales ténébreux d'un monde matériel et astral perverti.



Arcanes

 



Inscription à l'infolettre



Muriel Champagne en ondes
CAPSULES TÉLÉ/AUDIO